Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Olto

Le stage de ce week-end a été placé sous le signe de la diversité artistique. Richesse des techniques et des moyens utilisés pour décrire un langage, un univers, une sensibilité…

C'est ce que Sylvie a expérimenté ce week-end. Une belle performance d'ailleurs puisqu'en deux jours elle a utilisé quatre techniques (eau-forte, aquatinte, vernis mou et pointe sèche). On ne badine pas avec le temps chez Olto sauf pendant la pause déjeuner…

Passionnée de photo argentique et du N/B, Fabienne se retrouve bien en manipulant les encres noires, en gravant des traits et en pulvérisant sur la plaque de zinc de la résine de colophane. Amoureuse du récit, elle réalise des dessins préparatoires à la façon d'un story-board, dessin qu'elle reportera par la suite sur la matrice. Fabienne a utilisé l'eau-forte et l'aquatinte. Pas moins de six niveaux de morsure dans le sulfate de cuivre pour l'une de ses plaques. Le résultat donne des épreuves très graphiques, assemblées en diptyque. Fabienne se dirigerait-elle vers le livre d'artiste !

Merci à toutes les deux, week-end évidemment très riche.

OLTO

gravure réalisée par Sylvie, eau-forte, aquatinte, vernis mou et pointe sèche, plaque de 18 X 24 cm.

gravure réalisée par Sylvie, eau-forte, aquatinte, vernis mou et pointe sèche, plaque de 18 X 24 cm.

détail de la gravure de Sylvie.

détail de la gravure de Sylvie.

une épreuve en couleur, la plaque a été encrée avec quatre couleurs différentes.

une épreuve en couleur, la plaque a été encrée avec quatre couleurs différentes.

eau-forte et aquatinte réalisée par Fabienne, six niveaux de gris sur l'épreuve supérieure, plaque de 18 X 24 cm.

eau-forte et aquatinte réalisée par Fabienne, six niveaux de gris sur l'épreuve supérieure, plaque de 18 X 24 cm.

détail de la gravure de Fabienne, on peut voir la finesse du grain.

détail de la gravure de Fabienne, on peut voir la finesse du grain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article